"Ne crains pas d'avancer lentement,

crains seulement de t'arrêter."

Sagesse chinoise

Qu’est-ce que le coaching de transition ?

C’est un processus d’accompagnement individuel permettant d’aider la personne à atteindre le ou les objectifs qu’elle s’est fixés.

Grâce à un questionnement précis, la personne trouve ses propres réponses et ses propres solutions aux problèmes qu’elle se pose.

C’est un accompagnement centré sur le projet et sa réussite. Le coaching constitue une réelle aide « sur mesure » de la personne.

 

 

A qui s’adresse le coaching ?

Le coaching s’adresse à toute personne ayant des difficultés à atteindre son objectif et souhaitant faire appel à un coach pour y arriver.
Il s’agit de managers, de dirigeants, d’équipes, de particuliers (jeunes, adultes, seniors).

 

Quels sont les problématiques rencontrées ?

  • Prise de décision importante,
  • Trouver sa voie personnelle et professionnelle et son orientation,
  • Piloter son évolution de carrière et/ou de reconversion,
  • Trouver un travail,
  • Vivre un changement, une transition,
  • Réussir et s’affirmer dans sa fonction (prise de poste, management, leadership),
  • S’intégrer et communiquer,
  • Déléguer,
  • Mieux gérer son temps et ses priorités,
  • Préparer sa retraite.

 

Quels sont les bénéfices ?

La valeur de l’individu et les bénéfices d’une capacité à individualiser un processus, un parcours, un discours, sont aujourd’hui ancrés dans le monde de l’entreprise.
Le coaching constitue alors une aide réelle « sur mesure » pour la personne. Le coaching répond aujourd’hui à un besoin élevé d’évolution personnelle.
Etre coaché est passé progressivement de la maladie honteuse à un véritable avantage concurrentiel, voire parfois un authentique signe de reconnaissance.

Les avantages pour le coaché sont en général :

  • Une confiance en soi accrue,
  • Une meilleure connaissance de soi et des autres,
  • Une aisance relationnelle et un bien-être déployés,
  • Une atteinte de résultats plus rapide,
  • Une augmentation de ses compétences et de ses talents,
  • Une autonomie croissante.

 

Comment cela se passe ?

Le coaché et son coach formalisent des objectifs sur des thèmes qui peuvent être par exemple : prise de décision, s’affirmer sur son poste de manager, se positionner dans l’entreprise, se réorienter, mieux gérer sa carrière, manager son équipe, gérer son temps, gérer des conflits, etc…

En entreprise ces objectifs sont préalablement discutés avec un tiers responsable (manager direct ou DRH).

A l’issue un contrat entre le coaché et le coach est signé ou bien entre le coaché, l’entreprise et le coach. Il s’agit alors d’un contrat tripartite. Un contrat triangulaire peut également être mis en place entre l’entreprise et le coach, entre le coaché, le manager et le coach et enfin entre le coaché et le coach.

Au fil des séances, le coach et le coaché analysent avec recul les actions menées par le coaché et réfléchissent à des stratégies futures.
Tout au long de l’accompagnement, le coaché découvre de nouveaux modèles de pensée et d’actions apportés par le coach. Le coaché s’interroge sur lui, ses pratiques et son environnement. Il se retrouve aussi dans une quête de sens et « grandit » en tant qu’être humain.

 

Combien de temps dure un coaching ?

Trois paramètres sont à conjuguer :

  • La personnalité du coaché,
  • La nature de l’objectif à atteindre,
  • Le lieu géographique où doivent se dérouler les séances.

Un coaching se déroule en général sur 10 à 15 séances de 1h à 2h et peut durer de 2 à 6 mois, suivant la périodicité des séances (hebdomadaires, bimensuelles ou mensuelles). Un suivi opérationnel post coaching est mis en place sur un plus grand laps de temps.

 

Quelles sont les modalités et les conditions de coaching ?

1. DUREE DES SESSIONS

La durée des sessions peut varier entre quelques minutes quotidiennement en période de crise à un suivi de régulation annuel. La norme est d’une session de 50 minutes hebdomadaire.

2. CONFIDENTIALITE

Le coach assure la parfaite confidentialité des entretiens avec son client.

3. GARANTIE

Aucune garantie ne peut être donnée concernant la réalisation des objectifs fixés par le client. Le coach ne peut être tenu pour responsable d’un échec partiel ou complet relié à l’atteinte d’un objectif. Le coach est responsable du processus d’accompagnement du coaché et le coaché est responsable de la réalisation des objectifs définis.

4. LE COACH EST UN ENTREPRENEUR INDEPENDANT

Le coach agit en tant qu’entrepreneur indépendant et n’a pas l’autorité de lier ou de représenter aucune tierce partie au nom du coaché et ce d’aucune façon.

5. RESPONSABILITE DU CLIENT-COACHE

6. HEURES DES ENTRETIENS

Les heures des sessions de coaching peuvent être modifiées avec au minimum 24h de préavis. La ponctualité est requise.

7. PREPARATION DES ENTRETIENS

Vous vous engagez dans la mesure du possible à effectuer les actions décidées d’un commun accord au cours des entretiens de coaching. Si vous vous rendez compte que vous ne pourrez pas effectuer ces actions, vous devez en aviser immédiatement le coach.

8. METHODE DE COACHING

Vous reconnaissez que les entretiens de coaching peuvent être personnellement impliquants et qu’il peut y avoir des moments où vous ressentirez des difficultés émotionnelles – telles que la frustration, de l’énervement ou du stress.

9. PAIEMENT DU COACHING

Le paiement de chaque mission de coaching est dû dans son intégralité, selon les modalités mensuelles prévues en première page du contrat.

10. DEFAUT DE PAIEMENT

Dans le cas où le client fait défaut de paiement au coach selon les modalités prévues au contrat, le coach peut interrompre sa mission de coaching en le notifiant par courrier recommandé à son client. Le cas échéant, le solde demeure entièrement dû.

 

Déontologie du coach

• Le coach s’engage à apporter un soutien inconditionnel à son client, à l’aider à optimiser ses capacités et ses ressources, dans le respect de sa demande.
Il l’aide à se fixer des objectifs motivants et à donner le meilleur de lui-même.Il l’accompagne dans la mise en oeuvre des moyens les plus efficaces pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

• La compétence professionnelle du coach est assurée par sa formation dans le domaine du coaching.
Il informe ses clients sur la nature de sa formation ainsi que sur la ou les qualifications qu’il a obtenues.

• Le coach a lui-même été coaché et continue de faire appel aux services de confrères pour être supervisé dans sa pratique.
Il est engagé dans un cheminement continu d’évolution personnelle.

• Le coaching est une profession qui demande une réactualisation régulière des connaissances.
Le coach se tient au courant des développements de la discipline.

• Dès le début d’une relation de coaching, le coach convient, par écrit, d’un contrat clair avec son client.
Les conditions de cet accord incluent la nature du service proposé, les limites et les responsabilités de chacun.
Le contrat précise aussi la fréquence et la durée des entretiens, la façon dont ils se dérouleront (en vis à vis, par téléphone ou par Internet) ainsi que le montant des honoraires perçus par le coach pour sa mission.
Le coach garantit le respect des engagements pris contractuellement et se tient à la règle de confidentialité.

• Le coach s’assure que son intervention sert l’intérêt de son client et veille à agir avec un haut niveau d’intégrité pendant toute la durée de la relation de coaching.
S’il ne possède pas la compétence pour intervenir dans le domaine pour lequel on le consulte, il réfère son client à une autre personne-ressource.
En aucune circonstance, il ne met à profit la situation de coaching pour en tirer des avantages non contractuels, que ceux-ci soient d’ordre financier, social ou sexuel.

• Si au cours de la relation de coaching, le coach constate que d’importantes divergences ne lui permettent plus de fonctionner selon les termes du contrat, il est dans l’obligation éthique d’y mettre fin en expliquant clairement les raisons de sa décision.
Dans la mesure du possible, il veillera à proposer d’autres options à son client.

• A l’égard de la profession, le coach se tient à un devoir de réserve dans ses propos et dans ses actes. Il fait preuve de respect à l’égard de la diversité des courants existants dans le domaine du coaching mais refuse qu’une personne ou un groupe puisse se prévaloir de détenir la vérité en la matière. Le coach contribue à l’image positive de la profession par son comportement, sa compétence et la vision du monde positive dont il est porteur.

• Le coaching est un processus d’accompagnement professionnel et laïque, libre de tout dogme. Le coach exclut toute intervention mobilisant ses propres croyances religieuses ainsi que celles de son client.

Téléchargez la fiche Coaching en PDF en cliquant ici

Contactez maintenant le Cabinet Transition

02 41 87 69 12

 

- Accompagnement - Conseils - Coaching -

"Certains attendent que le temps change,

d’autres le saisissent avec force et agissent"

Dante